POUR UNE SANTÉ GLOBALE ET UN MIEUX-ÊTRE 514.836.5222

Les autres sont ton miroir !

Je te propose un exercice rapide efficace et durable qui t’aidera à t’accepter tel que tu es ! LE MIROIR

Regarde la vidéo pour t’aider à comprendre comment fonctionne l’exercice du miroir. Envoie-le vidéo à tout ceux que tu penses qui te juge ou juge les autres, c’est à dire tout le monde.

Nous jugeons les autres tous les jours. Lui, il est SPÉCIAL, Elle prend trop de place au bureau, IL se prend pour quelqu’un d’autre, Elle est égoïste, etc. ATTENTION, tous ces jugements t’appartiennent. La vie t’envoie des personnes qui te côtoient pour te montrer ce qui n’est pas réglé à l’intérieur de toi. Tous les comportements que tu n’acceptes pas de toi, tu ne peux les accepter des autres.

Prenons un exemple : tu juges ton conjoint ou tes enfants d’être paresseux, ils se permettent de se reposer ou de regarder la télé pendant que la maison est tout en désordre. Regardons ce qui t’appartient dans ce JUGEMENT.

3 ÉTAPES IMPORTANTES POUR ta TRANSFORMATION 

1ère : PRISE DE CONSCIENCE

Dans cet exemple, tu ne te permets pas d’être PARESSEUSE, si la maison est en désordre. Ou encore, tu TE juges d’être PARESSEUSE, si tu ne fais pas le ménage lorsque la maison est en désordre. Donc ceux qui se permettent de le faire tu les juges d’être PARESSEUX.

Sûrement, que tu aimerais à l’occasion être paresseuse, mais tu ne peux te le permettre. Donc par cette situation tu viens de prendre conscience de la raison pourquoi tu juges les autres d’être PARESSEUX.

2e étape : OBSERVATION

Observe-toi lorsque la maison est en désordre, est-ce que tu fais le ménage immédiatement, car tu ne supportes pas que la maison soit en désordre. Tu es fatiguée, épuisée, tu ne respectes pas ton corps qui te lance un message de fatigue. Tu es frustrée contre tous ceux qui se permettent de ne rien faire et relaxer.

3e étape : ACCEPTATION – LÂCHER PRISE

Accepte-toi, pour le moment tu n’es pas capable d’être paresseuse lorsque la maison est en désordre. C’est une fausse croyance qui provient de ton enfance, un adulte t’a sûrement dit, que c’est important d’avoir une maison propre, sinon qu’est-ce que les autres vont dire ! La prochaine fois, tu pourras te permettre un petit 30 minutes à ne rien faire bien que la maison soit en désordre.

Pour bien trouver le bon mot du jugement que tu portes envers les autres. Pose-toi la question : je l’accuse d’être quoi ? Si la réponse est : Je l’accuse d’être paresseux, c’est que cette personne est présente dans ta vie pour te refléter la partie de toi qui ne se permet pas d’être paresseuse. Ou encore tu te juges d’être paresseuse si tu flânes lorsque la maison est à l’envers.

C’est un apprentissage de se transformer, il faut être patient avec soi, tu dois changer tes croyances d’enfances. De plus, lorsque tu seras dans l’acceptation, tu verras que de plus en plus tu te permettras d’être paresseuse sans culpabilité. Ainsi tu pourras le permettre aux autres sans jugement. L’ambiance sera meilleure et tout le monde te sera reconnaissant de ce changement. Faites-le pour TOI et aussi pour les AUTRES.

ATTENTION ton EGO, ta petite voix dérangeante te dira que ça ne marchera pas pour toi. Si tu ne trouves pas le lien avec ton jugement, c’est que tu n’as pas le bon mot pour ton jugement que tu portes envers l’autre. Cette méthode a fonctionné pour moi et pour des milliers d’autres, elle est efficace rapide pour une transformation définitive.

Bonne nouvelle ! Toutes les personnes que tu admires sont ton miroir. Le processus est le même, pourquoi les admires-tu ? Tu constateras que les qualités que tu admires chez les autres t’appartiennent. C’est une méthode efficace à appliquer si tu manques de confiance en toi.

Besoin d’aide ! communique avec moi 514.836.5222

Inscription pour l’infolettre mensuelle




Nous vous assurons que votre courriel demeurera confidentiel.
Recevez un CADEAU en vous inscrivant à l'infolettre !
Vous recevrez aussi mes infolettres mensuelles, ateliers, conférences

AIMEZ NOTRE PAGE

Contact

Copyright © 2012-2016 Tous droits réservés.